War Heritage Institute

Le War Heritage Institute à nouveau sur les routes !

Après le spectaculaire déménagement des panoramas Yser/Congo/Meuse, début octobre 2020, la semaine du 12 au 16 octobre 2020 a vu le déplacement de 45 pièces historiques de la caserne de Sart-Hulet (Jambes) vers la caserne d’Ypres. Ce déménagement fait suite à la fermeture de la caserne de Jambes et de la reconstitution partielle, dans la caserne de Amay, du Musée du Génie qui se trouvait sur le polygone de Sart-Hulet.

La majorité des pièces de ce musée du Génie, qui font toutes partie du patrimoine du WHI, a déjà été déplacée à Amay par les soins de la Défense, qui désire pouvoir mettre le polygone de Sart-Hulet en vente. Mais toutes les pièces n’ont pas encore trouvé une place à Amay.

45 d’entre elles (les plus vétustes et les moins significatives du point de vue du Génie) ont été entreposées dans la caserne d’Ypres par les soins du WHI, qui a assumé seul l’opération de déplacement via une firme de transport, suivie sur le terrain par deux de nos collaborateurs très efficaces ! (Chris Van Esbroeck et Pascal Godefroid.)

À noter que l’opération de déplacement était prête à démarrer dès mars 2020, mais qu’elle a été perturbée par une série de « frottements de Clausewitz », dont bien sûr et surtout le confinement COVID-19, mais aussi la durée d’obtention d’un permis de dépôt conforme aux lois régionales en matière de milieu (via les autorités communales), des problèmes de travaux publics inopinés sur les accès empruntés par les très volumineux camions, des difficultés imprévues au chargement et au déchargement (dues surtout à la vétusté de ce patrimoine, devenu très fragile, et aussi au travail parfois effectué à la nuit tombée, ainsi qu’une météo automnale pas toujours favorable …).

Mais tout s’est finalement bien terminé, en quatre très longues journées, grâce à l’engagement sans failles et le professionnalisme de nos deux personnels, de l’aide des militaires de la caserne d’Ypres et de l’efficacité des transporteurs de la firme civile.

Merci à eux tous !